Feelit est le lauréat du concours de startups Industrie 4.0 de Calcalist

La startup Feelit basée à Haïfa et incubée au Technion DRIVE, développe des capteurs imprimables capables de surveiller l'état de divers matériaux.

Le développeur de capteurs industriels basé à Haïfa, Feelit, est le lauréat du concours de startups Calcalist et Industry 4.0 de KPMG Israël. Les finales du concours ont eu lieu lundi dans le cadre de la conférence économique nationale de Calcalist et de la Banque Leumi, à Tel-Aviv. Plusieurs centaines d'entreprises ont posé leur candidature, parmi lesquelles 11 finalistes ont été sélectionnés pour présenter leurs technologies lors de la conférence.

Feelit à la compétition de démarrage de l'industrie 4.0.  Photo: Orel Cohen
Feelit à la compétition de démarrage de l'industrie 4.0. Photo: Orel Cohen

Feelit développe des capteurs imprimables capables de surveiller l'état de différents matériaux. Les capteurs surveillent l’intégrité structurelle, la déformation, le gauchissement, l’usure, l’accumulation de pression interne ou externe et le flux de matière interne ou externe d’un dispositif. La société a été fondée en 2017 par Hossam Haick, Meital Segev-Bar et Gady Konvalina, avec une technologie basée sur des recherches menées à Technion Israel Institute of Technology. La société a gagné un voyage en Allemagne, où les entrepreneurs rencontreront des clients potentiels et bénéficieront du mentorat de KPMG Allemagne.

Yossi Rubner, le fondateur de Kitov.  Photo: PR
Yossi Rubner, le fondateur de Kitov. Photo: PR

La start-up robotique Kitov Systems Ltd. est arrivée en deuxième position. Fondée en 2014 par Yossi Rubner et Nir Avrahami, Kitov.ai développe une technologie d’inspection visuelle basée sur l’IA pour la fabrication industrielle. Le logiciel de la société utilise des composants dorés, ou des exemples sans défaut pour chaque composant, afin de former visuellement les robots aux tâches d'inspection.

Le PDG de Sonovia, Eli Assa (à gauche) et le fondateur, Joshua Herchcovici.  Photo: PR
Le PDG de Sonovia, Eli Assa (à gauche) et le fondateur, Joshua Herchcovici. Photo: PR

La start-up en tissus antibactériens, Sonovia Ltd., anciennement Nano-Textile Ltd., a pris la troisième place. Sonovia développe un revêtement sonochimique très durable qui rend les tissus antibactériens et sans odeur. La technologie Sonovia peut être utilisée dans divers secteurs, notamment les soins de santé, les transports en commun, les transports aériens, les sports et la mode. La société a été fondée par Joshua Herchcovici en 2013.

Source : CTech

A lire également :

Pour une meilleure expérience de lecture
veuillez consulter ce site en format portrait, merci :)